Rechercher
  • Meryem Qerjij

"Cri d'alerte" pour la survie des Petites et Moyennes entreprises

Lors du Conseil d'Administration extraordinaire qui s'est déroulé le 29 octobre 2020, La CPME des Hautes-Pyrénées pousse un cri d’alerte pour la survie des Petites et Moyennes entreprises.


Sans mesures concrètes, le reconfinement sera dévastateur pour l’économie.


Si rien de plus n’est fait, le reconfinement annoncé par le président de la République aura des conséquences dévastatrices sur le plan économique et sociale.


La fermeture des « commerces non essentiels », difficilement compréhensible, risque notamment de se traduire par un transfert de clientèle du petit commerce vers les plateformes en ligne. Les hôtels, cafés, restaurants, le secteur de l’évènementiel, de la culture et du sport paieront eux aussi, encore une fois, le prix fort de cette mesure.


Les efforts demandés aux entrepreneurs, à partir de ce vendredi, sont considérables. La réponse des pouvoirs publics doit être à la hauteur des sacrifices demandés.


Depuis des mois, la CPME alerte en vain sur le problème des loyers, sur la prise en charge des pertes d’exploitation. La seule augmentation du Fonds national de solidarité ne saurait suffire.


Les entreprises sont aujourd’hui plus fragiles que lors du confinement du mois de mars. Pour un grand nombre d’entre elles, désormais il est impossible de s’endetter davantage.


La France a besoin de ses entreprises et de ses entrepreneurs. Le rebond est heureusement possible et l’espoir doit prévaloir. Mais les pouvoirs publics doivent sans attendre aller plus loin pour sauvegarder les entreprises, les emplois mais également les entrepreneurs.

La CPME65 défend les TPE/PME des Hautes-Pyrénées et s’engage à leur côté dans ce combat.

Le Président de la CPME65 & les Membres du Conseil d’Administration






3 vues

Nous contacter

Téléphone

05 62 36 93 42

Adresse

78, Avenue d'Azereix, 65000 Tarbes

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2023 par Optimo Conseil. Créé avec Wix.com